Heulhard journaliste

Arthur Heulhard Arthur écrit ses premiers articles à l’âge de 20 ans. Il entre au Courrier français en 1869 où il restera jusqu’en 1870 (portrait au crayon à 20 ans ci-contre). Il y rédige une chronique politique quotidienne. Il se fera très vite remarquer par la qualité de son style et son indépendance d’esprit.
En 1870 à 21 ans, il est deja rédacteur à «La Réforme».
Il a collaboré à de très nombreux journaux pendant plus de 30 ans, entre autres on peut mentionner Le Courrier de Paris (1869), La Réforme, Le Courrier français (1869-1870) où «Il rédigeait dans ce dernier journal, qui cessa de paraître au moment de l’investissement de Paris par l’armée allemande, une chronique politique quotidienne», L’Art musical, La France chorale, L’Evénement (il a été critique musical pendant environ un an (1874-1875), Les Nouvelles de Paris. Hebdomadaire. (il a rédigé la Chronique parisienne), Le Voltaire (1878-1880), Le Télégraphe (1877 ?-1880), Le Matin (il a été critique dramatique et musical a partir du 1884), La Revue de France, Le Moniteur Universel, Le Beaumarchais, L’Illustration, La Vérité, L’Art, L’Art et la Mode, Le Courrier de l’Art (chronique dramatique pendant environ 8 années), et Le Figaro (1874-1904) où il a été un des principaux rédacteurs.

Télécharger ici ses articles du Figaro:

Accueil